A 30.000 piedi di viaggiatori per i viaggiatori

Code IATA : 3 lettres pour ne pas se perdre

BCN, CDG, VIE, LGW… Tous ceux qui prennent l'avion fréquemment (ou qui jouent souvent au Trivial) connaissent la signification de ces 3 lettres. Ce sont les codes IATA, ou ce qui revient au même, ces 3 lettres qui permettent d'identifier tous les aéroports du monde entier.

L'Association internationale du transport aérien (IATA), un organisme qui inclut plus de 200 compagnies aériennes de 126 pays, est l'entité chargée d'attribuer ces codes. Ils constituent un moyen simple d'identifier n'importe quel aéroport du premier coup d'œil, et ils sont utilisés aussi bien sur les cartes d'embarquement que sur les étiquettes apposées par les compagnies aériennes sur les bagages enregistrés.

L'utilisation de ces codes remonte aux années 1940, et d'ABC (Albacete) à ZRH (Zurich), tous les aéroports ont un code attribué. Sachant que le nombre de combinaisons possibles de 3 lettres est limité et qu'il y a plus de 20 000 aéroports dans le monde, plus de 300 aéroports ont été obligés de reprendre le même code IATA.

Comment sont-ils composés ?

Il existe plusieurs règles pour attribuer ces codes :

  • En général, ce sont les 3 premières lettres du nom de la ville où se trouve l'aéroport qui sont utilisées, comme dans les cas de MAD (Madrid), AMS (Amsterdam), LIS (Lisbonne) ou DUB (Dublin).
  • On utilise également 3 lettres du nom dans l'ordre, mais pas toujours suivies. C'est le cas de BIO (Bilbao), TLV (Tel-Aviv), MLA (Malte) ou PRG (Prague).
  • Comme toujours, il existe des exceptions. Pour certains aéroports, le code IATA fait référence au nom de l'aéroport et pas à celui de la ville (par exemple, FCO : Roma Fiumicino ou LHR : Londres-Heathrow), au nom de la ville sous une autre forme toponymique (XRY : Jerez, ville avec un nom de vin qui se dit sherry en anglais et xérès, en français) ou à l'île où ils se trouvent (FUE : Fuerteventura).
  • Et nous avons gardé pour la fin les codes IATA les plus bizarres : ceux qui utilisent 2 lettres du nom de la ville et qui à la fin ajoutent une troisième lettre aléatoire, comme SVQ (Séville), AGP (Malaga), BHX (Birmingham) ou RIX (Riga).

Et maintenant que vous avez réussi à déchiffrer ce que signifient ces 3 lettres qui apparaissent sur l'étiquette que l'on colle toujours sur vos bagages... voulez-vous savoir pourquoi les avions sont blancs ?

Le plus lu

De quelle couleur sont les avions ?

Bien que chaque compagnie aérienne décore ses avions selon son im…

+ infos

Programmes de fidélité : découvrez tous leurs avan…

Êtes-vous membre du programme de fidélité d'une compagnie aérienn…

+ infos

Code IATA : 3 lettres pour ne pas se perdre

BCN, CDG, VIE, LGW… Tous ceux qui prennent l'avion fréquemment (o…

+ infos