A 30.000 piedi di viaggiatori per i viaggiatori

Séville à la tombée de la nuit

Séville est une ville empreinte de traditions et d'un patrimoine historique remarquable. Il y a toujours de nouveaux endroits et des activités à découvrir la nuit tombante.

Même si la capitale de l'Andalousie est imprégnée de traditions, cela fait déjà plusieurs années que la ville tend à se réinventer. Elle est aujourd'hui plus vivante que jamais, loin des clichés sempiternels. Pour en avoir le cœur net, découvrez ces activités nocturnes à faire à Séville que nous avons regroupées juste pour vous.

« Las setas » dans la pénombre

À Séville, il est bien connu que les habitants ont un penchant pour les surnoms. Il n'est donc pas surprenant que, en raison de sa forme particulière, cette structure soit plus connue sous le nom de « Las setas de Séville » (Les champignons de Séville) que sous sa dénomination officielle, « Metropol Parasol ». Quoi qu'il en soit, il s'agit de l'une des activités nocturnes incontournables de Séville.

Conçue par l'Allemand Jürgen Mayer comme projet pour la place de la Encarnación, cette structure en bois est la plus grande au monde et est déjà devenue un véritable symbole. Son mirador à 360 degrés est idéal pour photographier Séville de nuit. Située à une hauteur de plus de 20 mètres, la passerelle semble jouer à cache-cache avec certaines des plus belles vues des quartiers de la ville. Il vous suffit de réserver vos billets à la dernière heure de visite, à savoir entre 21h et 22h.

Le plaisir de l'extravagance

Pour débuter votre virée nocturne dans Séville, il n'y a pas mieux que le savoureux chaos créatif de la librairie Caótica, rue José Gestoso, juste derrière « Las setas » de la place de la Encarnación. Séville n'a jamais été une ville de référence en matière de librairies. Du moins, pas avant ces dernières années où certains établissements ont vu le jour comme Un gato en bicicleta, la Casa Tomada ou la Librería Verbo, rue Sierpes.

Caótica est un projet qui a été créé en 2017 à la suite de la fermeture de la librairie La Extravagante par trois associés de longue date : Maite Aragón, Begoña Torre et Joaquín Sovilla. Le lieu est une coopérative dont l'objectif est de révolutionner la dimension culturelle de la capitale du flamenco. Ses fondateurs définissent la libraire comme un espace vivant et évolutif. Elle dispose également d'un petit restaurant dont la carte veille à proposer des produits de saison. Derrière le bar se trouve une citation qui rappelle précisément pourquoi nous avons poussé les portes de ce lieu : « Nous sommes le résultat des livres que nous lisons, des voyages que nous entreprenons et des personnes que nous aimons. »

Le quartier Triana, sublime à la tombée du jour

Le quartier Triana de Séville fait partie de ceux qui arborent le plus de caractère. Ancien village de pêche relié à Séville par un pont flottant, ce quartier attire aujourd'hui de nombreux touristes. La visite de Triana le soir est sans aucun doute encore plus impressionnante. L'endroit compte de nombreux bars avec une ambiance festive et des spectacles de flamenco pour goûter au véritable charme de l'Andalousie. Avant de faire la fête, sustentez-vous à l'ancien marché aux poissons Lonja del Barranco à présent devenu un lieu gastronomique.

Le spectacle continue à la Casa Anselma. Il y a quelques années, les propriétaires de l'établissement ont souhaité cesser leur activité. C'est grâce à l'élan populaire que ce lieu mythique a été sauvé de la fermeture après plus de 30 années historiques. Il s'agit déjà là d'un indice révélateur de la ferveur qui anime ce bar la nuit, dirigé d'une main de fer par Doña Anselma depuis le premier jour. Elle emplit à elle seule cet établissement de charisme, tout comme les musiciens du coin qui font taper dans leurs mains les Sévillans et les touristes de passage s'essayant au rythme du mieux qu'ils peuvent. Même si l'entrée est gratuite, il vaut toutefois mieux consommer pour éviter que Doña Anselma ne vous en tienne rigueur.

Bière artisanale sur fond de littérature

Impossible de ne pas visiter une brasserie artisanale dans la ville de la bière. La Jerónima est une autre microlibrairie qui expose quelques livres de maisons d'édition indépendantes. Ouvert jusque minuit, ce bar propose une ambiance et une carte composée de plus de 30 bières qui en font un endroit idéal pour se retrouver entre amis avant de sortir faire la fête dans Séville. La décoration est en adéquation avec le mobilier recyclé, bien plus agréable qu'une simple chaise en plastique. Ne manquez pas de déguster des tapas au fromage avec de la confiture de bière, la combinaison idéale pour savourer la nuit dans la perle de l'Andalousie.

La Judería à la nuit tombante

Des fenêtres grillagées, des géraniums et des œillets, des voûtes, des recoins qui se transforment en oasis de calme ou encore des places où le clapotis de l'eau évoque d'autres époques, voici les ingrédients qui font la beauté de la Judería de Séville, l'un des lieux incontournables des noctambules. L'entrée à elle seule vous donne un avant-goût des merveilles qui se trouvent au détour de ses ruelles.

La Judería de Séville était autrefois répandue sur les trois quartiers qui sont aujourd'hui connus sous les noms de Santa Cruz, Santa María la Blanca et San Bartolomé. Pour vous imprégner de l'histoire de ce lieu, rendez-vous au Centro de Interpretación Judería de Séville qui propose des visites guidées avec une option très intéressante : une promenade nocturne entourée de légendes. Comme indiqué sur le site web de l'établissement, pensez à réserver un mois à l'avance.

Un repas écogastronomique

conTenedor fait partie des établissements de slow food emblématiques de Séville. Bien que la ville semble avoir atteint récemment son apogée gastronomique, cela fait déjà trois ans que le restaurant se situe au numéro 50 de la Calle San Luis. Son ambiance détendue et ses notes artistiques laissent aux convives le temps de profiter d'un moment sans se presser et de savourer l'instant présent autour d'un repas à base de produits frais et écologiques provenant tout droit du marché. La carte se compose de 14 ou 15 plats variés, mais le « arroces crujientes » (riz croustillant) est un classique incontournable qui assouvit les passions et illumine la nuit sévillane.

Faites le plein de frissons

La nuit est propice au grand frisson, alors pourquoi ne pas oser visiter ce monument à la tombée du jour ? Même si l’hôpital de la Sainte Charité ne jouit pas du même prestige que la Giralda ou le Real Alcázar, son style baroque est toutefois d'une grande beauté, il est peu fréquenté par les touristes et ses murs étalent une grande partie de l'histoire de Séville.

L'utilisation qui était faite autrefois de ce bâtiment va vous donner la chair de poule : il a connu de macabres moments du temps des épidémies de peste qui ont frappé la ville (la même maladie qui a servi de fil conducteur à la série télévisée espagnole « La peste »). Tout est expliqué le long d'un itinéraire organisé par Engranajes Culturales, l'une des activités les plus populaires à réaliser de nuit à Séville. De plus, depuis décembre 2018, il est possible de contempler deux des toiles de Murillo complètement restaurées, l'artiste faisant partie des peintres de l'époque qui ont été invités à décorer les lieux.

Comme évoqué précédemment, Séville est une ville qui vaut le détour. Il ne vous reste plus qu'à réserver vos billets pour la capitale de l'Andalousie.

Le plus lu

7 destinations pour voyager en solo

Voyager avec des amis, en couple, avec la famille..., nous savons…

+ infos

Les plus célèbres théâtres d'Europe

Que diriez-vous de passer une nuit à l'opéra ? Non, nous ne parlo…

+ infos

Les 4 musées les plus curieux d'Europe

La Journée internationale des musées a lieu le 18 mai, et de nomb…

+ infos