A 30.000 piedi di viaggiatori per i viaggiatori

Des curiosités de Rome très utiles pour votre prochain voyage

Si vous envisagez un prochain voyage à Rome, il est bon de connaître ces curiosités pour profiter au mieux de votre visite de la Ville éternelle.

Il y a autant de Rome que de gens qui la visitent ; que de films et de livres qui l’ont dépeinte ; que d’églises à découvrir... Voilà pourquoi Rome a reçu le nom de « Ville éternelle » ; or en plus d’être éternelle, Rome est une ville pleine de secrets et de curiosités. Dans ce post, nous vous présentons quelques-unes de ces curiosités qui rendront inoubliable votre prochaine escapade à Rome. Trouver des vols pas chers pour Rome, quelle que soit la période de l’année, rien de plus facile.

Une ville pour trois États

Rome est si spéciale que c’est la seule ville au monde qui abrite en son cœur un autre État : la Cité du Vatican, épicentre du catholicisme, un État indépendant gouverné par le pape. Pour passer d’un État à l’autre, la seule frontière à franchir est la monumentale Place Saint-Pierre. Mais il est un endroit où la question transfrontalière se complique un peu et d’où l’on arrive à voir trois États en même temps. Bien sûr, il y a un truc : depuis le trou de serrure de l’Ordre des Chevaliers de Malte, on aperçoit le dôme de l’État du Vatican et les jardins du palais de l’Ambassade de l’Ordre de Malte, tout en se tenant sur la colline du quartier de l’Aventino, qui appartient à Rome.

Un voyage sans plastique

À Rome, on estime qu’il y a plus de 2000 fontaines et, où que vous soyez dans la ville, vous avez la certitude d’en trouver une. De plus, leur eau est toujours fraîche et d’un goût très agréable... Alors, pourquoi acheter de l’eau en bouteille ? Vous pouvez ainsi épargner beaucoup de plastique à notre planète déjà bien polluée en vous déplaçant avec votre propre bouteille d’eau. Il vous suffira d’aller la remplir chaque fois que vous aurez soif, et donc fréquemment au mois d’août. Pour ceux qui veulent se désaltérer directement à la fontaine, voici un technique pour éviter de se mouiller le visage : boucher le tuyau d’où sort l’eau de manière ininterrompue pour qu’elle jaillisse par le trou de dessus.

La vie souterraine

Tous les guides touristiques mettent l’accent sur ce qu’on trouve à la surface de Rome, et c’est déjà beaucoup ; mais il existe une Rome secrète tout aussi intéressante : tout un labyrinthe de galeries, de temples et de catacombes souterrains. Les plus célèbres sont les Catacombes de Domitila, de Saint-Calixte et de Saint-Sébastien ; mais selon les estimations, plus de deux millions de mètres carrés et six millions de tombes sont cachés en profondeur - une deuxième ville en somme. Un autre monument souterrain incontournable est la basilique Saint-Clément, un important jalon de l’antiquité qui remonte (ou ici, descend) jusqu’au IIe siècle avant J.-C.

À table !

Une autre particularité de Rome (ou plutôt de ses habitants), c’est que les Romains ne consomme pas que de la pizza ou de la crème glacée. En fait, il y a beaucoup de bons restaurants et la cuisine romaine est des plus raffinées qui soit. Mais si vous cherchez quelque chose de plus populaire, le filet de morue en beignet est un must. Il vous est proposé un peu partout, mais pour déguster le meilleur, allez chez Dar Filettaro, au 88 du Largo dei Librari, où ils le préparent de la même façon depuis des décennies. On raconte que le pape Pie XII en était lui-même un fan absolu et que, faute de livreurs, il envoyait son secrétaire chercher les beignets. Les filets sont enrobés dans une pâte à l’œuf, frits, et servis chauds avec un petit verre de vin blanc dei Castelli.

Un glacier divin (ou presque)

Et pour le dessert (ou quand bon vous semble), les crèmes glacées de Giolitti, célèbres pour leur goût, leur texture et leur onctuosité sublimes, mais pas seulement pour cela... On dit que ce glacier artisanal à l’enseigne vintage est le plus ancien de Rome. La qualité de ses glaces est si remarquable que Karol Wojtyla en personne comptait parmi ses clients fidèles. Il paraît que Jean-Paul II adorait ces crèmes glacées et que son parfum préféré était le marron glacé de ce glacier historique. Le glacier raconte quant à lui qu’il recevait tous les deux ou trois jours de grosses commandes de crèmes glacées du Vatican. Essayez-le - il y aura à coup sûr de la fumée blanche.

La plaque d’égout la plus glamour du monde

Rome regorge de lieux de tournage de films mémorables. Le plus célèbre de tous est sans doute celui de Vacances romaines, avec la glamoureuse Audrey Hepburn partie en escapade dans les rues de la ville. En fait, certaines images du film sont reproduites sur des cartes postales parmi les plus vendues dans les stands de souvenirs. L’une des scènes du film se déroule devant la « Bouche de la Vérité », dans l’église Santa Maria in Cosmedin. La légende veut que toute personne qui met sa main sur cette bouche de pierre puisse faire un vœu. Mais toujours d’après la légende, si la pierre détecte un menteur compulsif, au lieu d’exaucer le vœu, elle dévore la main. Bien que les origines de la pierre soient incertaines, beaucoup affirment qu’en réalité, sa fonction était bien plus prosaïque et que c’était une plaque d’égout de l’antique Cloaca Maxima. Tout le monde en conviendra, il n’y a guère d’activité plus singulière que de visiter un égout à Rome.

Beaucoup d’art, et gratis...

À Rome, l’art est partout, mais vous pouvez en profiter sans vous ruiner. En fait, les entrées sont gratuites le premier dimanche du mois dans certains lieux comme le Palais Barberini, la Galerie Borghèse, le château Saint-Ange et le Palazzo Massimo, entre autres. De son côté, le Musée du Vatican ouvre ses portes le dernier dimanche de chaque mois. Les files d’attentes sont donc particulièrement longues les jours d’entrée gratuite…

Mais ce n’est pas fini. Dans la basilique Saint-Pierre-aux-Liens, ont peut admirer le merveilleux Moïse de Michel-Ange sans débourser un centime. Et, fait étonnant, c’est généralement un lieu peu fréquenté. Il en est de même de quelques-unes des grandes œuvres du Caravage exposées dans des églises ouvertes au public : à la basilique Santa Maria del Popolo, La conversion de saint Paul et Le crucifiement de saint Pierre (sans oublier la sculpture Habacuc et l’Ange de Bernini) ; à l’église Saint-Louis-des-Français, Le Martyre de saint Matthieu, La Vocation de saint Matthieu et L’inspiration de saint Matthieu ; enfin, dans la basilique Saint-Augustin trône la Vierge de Loreto.

Une fortune chaque jour

Vous voulez découvrir d’autres curiosités romaines ? Eh bien, tournons-nous vers sa fontaine la plus célèbre. La Fontaine de Trevi recueille tous les jours dans ses eaux des centaines d’euros. D’après les estimations de 2018, c’est environ 1 million et demi d’euros, soit l’équivalent de 4000 euros par jour qui y sont repêchés en moyenne. Si vous vous êtes jamais demandé ou allait cette manne, sachez que jusqu’à très récemment, c’était l’association Caritas qui la recueillait (cela représentait 15 % de l’ensemble ses recettes à Rome) par décision de Walter Veltroni, maire de la capitale italienne en 2001. Les choses ont changé à l’arrivée à la Mairie de Rome de Virginia Raggi, du Mouvement 5 étoiles, qui a décidé que ce serait désormais la municipalité qui gérerait l’argent, officiellement pour le consacrer à des projets sociaux et d’entretien du patrimoine culturel.

Le plus lu

7 destinations pour voyager en solo

Voyager avec des amis, en couple, avec la famille..., nous savons…

+ infos

Les plus célèbres théâtres d'Europe

Que diriez-vous de passer une nuit à l'opéra ? Non, nous ne parlo…

+ infos

Les 4 musées les plus curieux d'Europe

La Journée internationale des musées a lieu le 18 mai, et de nomb…

+ infos