A 30.000 piedi di viaggiatori per i viaggiatori

6 plans originaux pour une deuxième visite à Bilbao

Après plus de deux décennies de révolution urbaine, Bilbao continue d’avancer avec de nouveaux projets pour l’avenir, tel que le développement gigantesque de l’île de Zorrotzaurre. Elle garde cependant encore l’essence du traditionnel, tel que le centre historique ou les célèbres itinéraires de pintxos. Dans ce post, nous vous recommandons 6 plans originaux pour une deuxième visite à Bilbao.

Étapes de l’architecture moderne

Le Guggenheim a placé Bilbao sur la carte de « faire du tourisme » international en 1997. Son arrivée a été quelque chose comme le signal de départ pour une révolution qui a changé pour toujours le visage gris et industriel de la ria, surtout sur la rive gauche. La meilleure façon de connaître ce changement profond qui a provoqué que des éloges et des prix d’urbanisme internationaux ne cessent de pleuvoir sur la ville (elle a été la Meilleure Ville Européenne 2018 dans les prix The Urbanism Awards), est de faire un tour en bateau tout au long de la ria, un plan parfait pour observer la métamorphose que la ville a subie. D’autant mieux avec la marée haute, pour que la perspective soit celle idéale. Peu à peu, apparaîtront certaines étapes à voir de la nouvelle Bilbao : le pont Zubizuri, le complexe résidentiel de Arata Isozaki, la passerelle labyrinthique Pedro Arrupe, la peau métallique du Guggenheim, le nouvel icône professionnel de César Pelli ou le Palais des Congrès et de la Musique Euskalduna Jauregia. Sans oublier le nouveau stade San Mamés, qui est éclairé la nuit par un bref spectacle de lumières.

Un « souvenir » des plus durables

Si vous aimez acheter des souvenirs là où vous allez, nous vous en proposons un très spécial de votre voyage à Bilbao. Le terme à la mode n’est pas « fashion », mais « trashion. » C’est-à-dire, la mode réalisée avec des déchets. Enfin, plus que des déchets, l’idée est que vous puissiez ramener chez vous un sac, un portefeuille ou un sac en bandoulière confectionnés avec les bannières publicitaire en PVC qui ont été suspendues dans les rues de Bilbao. C’est à cela qu’ils se consacrent à Rzik, dans le centre historique, à côté de la Cathédrale : à récupérer des matériaux qui, d’une autre manière, finiraient par salir un peu plus la planète. Ils ne manquent pas d’imagination et vous pourrez trouver des sacs faits avec des ceintures de sécurité des voitures, sacs en papier, portefeuilles avec des pneus ou jusqu’à des ceintures avec des lances de pompier. Sans aucun doute, le souvenir le plus original que vous pourrez acheter à Bilbao.

Manger une « felipada » à l’Alameda

Mais oui, à Bilbao, ce qui est habituel, ce sont les pintxos, mais il y a bien plus de vie gastronomique au-delà du trio classique du « champi », « tigre » ou « txori. » L’un de ces délices au bar rapidement et auquel on ne peut échapper lors d’une visite à Bilbao est la « felipada. » Il s’agit d’un sandwich aux anchois, laitue et mayonnaise, inventé à l’Alameda il y a plus de 60 ans et qui a placé ce bar parmi les indispensables dans n’importe quel tour de grignotage local apprécié. La combinaison exotique entre le salé et le sucré de la laitue tartinée de mayonnaise ne pourra jamais être oubliée. Les plus courageux peuvent la demander épicée, on ne pourra pas dire qu’ils ne le sont pas. Le plan idéal pour ceux qui souhaitent manger comme le font les locaux.

Se baigner dans la piscine de l’Azkuna Zentroa

C’est la piscine définitive pour les baigneurs intellos ayant envie de chlore et l’une des choses les plus originales que vous pouvez voir à Bilbao. La rénovation du galactique Philippe Starck à l’ancienne Alhóndiga de Bilbao (aujourd’hui Azkunza Zentroa) a laissé dans tout le bâtiment certains coins surprenants, mais aucun comme l’Atrium des Cultures. Lorsque l’on accède au centre culturel et que l’on passe par cet espace, il faut lever les yeux. Là, à plus de 9 mètres, on peut voir l’évolution de certains nageurs au-dessus de nos têtes, comme s’ils flottaient dans un ciel rectangulaire. C’est un effet recherché par le dessinateur français lorsqu’il a projeté les trois piscines qui ont couronné le bâtiment. Que personne ne prenne peur, le bassin de la piscine principal est en verre de sécurité.

Une île créative

L’île de Zorrotzaure est appelée à être la prochaine étape architecturale de Bilbao ; mais alors que le projet ambitieux de régénération urbaine que Zaha Hadid a conçu se termine, il s’agit déjà de l’un des lieux les plus alternatifs à visiter à Bilbao. Un bon nombre d’activités ont déjà été installées à Zorrozaure. Les premiers sur place ont été l’Association Haceria. Déjà en 2008 surgissait le ZAWP (Zorrotzaure Art Work Progress) avec sa proposition de concerts et de travaux de scène dans les hangars libres. Culture et tradition se regroupent parfaitement dans les espaces tel que l’Open Your, occupant l’ancienne usine de biscuits Artiach et organisant tous les dimanches la proposition la plus intéressante pour les amants des achats : le marché Azaka, 2 000 m2 d’un marché aux puces spécial couvert où trouver des objets d’économique circulaire, des produits écologiques ou une zone de dessinateurs. Vous pouvez également trouver un théâtre d’avant-garde de petite taille au Pavillon nº 6 ou essayer votre skateboard au Skatepark Zorrozaurre ou même escalader sur le mur d’escalade. Pour des raisons évidentes, l’île de Zorrotzaure ne peut manquer à aucune liste de « que faire à Bilbao ».

Une table devant la ria

Au Guggenheim , on va voir La materia del tiempo, de Richard Serra, le Puppy populaire de Jeff Koons, l’araignée inquiétante de Louise Bourgeois ou la Crucifixión de Antonio Saura ; mais depuis 2011, on peut également aller manger grâce à la proposition du chef Josean Alija au restaurant du musée. Ceci est notre plan pour les foodies qui prévoient une escapade à Bilbao. L’expérience au Nerua est sublime et la preuve que la simplicité (apparente) peut engendrer une série de complexités des plus intéressantes. Josean Alija s’aligne entre les cuisiniers européens qui créent des compositions avec un nombre réduit d’ingrédients qui tournent autour de produits artisanaux et de saison. Le résultat est un travail d’heures et de réflexion préalable de la part du chef. Évidemment, l’espace aide : il s’agit d’un grand salon et diaphane qui donne de l’importance à la grande baie vitrée avec vue sur le Nervion. Sans aucun doute, un plan original pour profiter de la ria mythique de Bilbao.

Qu’est-ce que vous en pensez ? Nous cherchons un vol bon marché à destination de Bilbao et nous faisons une escapade ?

Le plus lu

7 destinations pour voyager en solo

Voyager avec des amis, en couple, avec la famille..., nous savons…

+ infos

Les plus célèbres théâtres d'Europe

Que diriez-vous de passer une nuit à l'opéra ? Non, nous ne parlo…

+ infos

Les 4 musées les plus curieux d'Europe

La Journée internationale des musées a lieu le 18 mai, et de nomb…

+ infos